Données / Systèmes d'information

Les données et les systèmes d’information

Avec la démultiplication des capacités de stockage et une toujours plus grande rapidité d’accès, la donnée se place désormais au cœur des préoccupations, pour les chercheurs et les décideurs ; elle devient également source d’intérêt pour le public non spécialisé ou averti.
Exploiter, comprendre, partager, diffuser la donnée constituent des enjeux forts qui supposent de la structurer, de l’organiser et de maintenir son intégrité et sa continuité.

Ainsi, dans les domaines de l’eau, des milieux marins et de la biodiversité, l'AFB a été chargée de répondre à ces enjeux et assure l'animation et la coordination technique de 3 grands systèmes d'information dits "SI" (décret de création de l’AFB – art. R.131-34 du CE).

  • Le système d'information sur l'eau, les milieux aquatiques et les services publics d'eau et d'assainissement (SIE)
  • Le système d'information sur la biodiversité (SIB), dont le système d'information sur la nature et les paysages (SINP)
  • Le système d'information sur les milieux marins (SIMM)

Pour chacun des SI un schéma national des données, visant à la cohérence, au partage, à l'analyse, à la mise à disposition et à la diffusion des données fixe notamment :

  • le périmètre de son système de données,
  • la composition de son référentiel technique,
  • les modalités d'approbation du référentiel technique,
  • et, d’une manière générale, les responsabilités institutionnelles en matière de collecte et de bancarisation et les prérogatives des différentes instances consultatives et décisionnelles du système d’information.

Les 3 SI (SIE, SIB et SIMM) sont des plateformes fédératives des systèmes de données publiques dits « fédérateurs » : ils regroupent chacun en leur sein des systèmes d’information élémentaires dits « métier ».
Par ailleurs, certains SI métiers sont partagés par plusieurs SI.

 

Image

Chaque SI dispose(ra) d’un « service d’information » constitué par un site « portail » permettant l’accès aux données et différents services proposés par les SI métier.

Enfin, ces SI sont organisés pour servir les politiques publiques, notamment par rapport aux réponses qu’elles doivent apporter en terme de rapportage à l’Europe.

 

Image

État d’avancement des SI fédérateurs à la fin 2018

Le SIE

Les premières structurations des données sur l’eau et les milieux aquatiques remontent à 1992 (promulgation de la deuxième loi sur l’eau). Depuis, un nombre croissant de données – plusieurs centaines de millions - sont collectées à l’échelle nationale, mises en qualité, diffusées et exploitées pour concevoir et évaluer les politiques publiques liées à l’eau.
Un 1er schéma national de données sur l’eau est constitué par un arrêté de 2010. Un nouvel arrêté précisant le périmètre et la gouvernance devrait paraître en 2018.

Il dispose depuis ses débuts d’un service d’information pour l’accès aux données : www.eaufrance.fr.
Autres ressources spécialisées :

Le SIMM

Le SIMM est en cours de constitution. Son schéma national de données sera publié en 2019. Le service d’information sera mis en place sur www.milieumarinfrance.fr au 1er trimestre 2019.

Le SIB

Construit autour du système d’information sur la nature et les paysages (SINP), le SIB fédérera non seulement des données sur l’état de la biodiversité (habitats, espèces présentes), mais également des informations sur les pressions qui s’exercent sur la biodiversité, et les actions menées par les pouvoirs publics pour la préserver et la restaurer.
L’observatoire national de la biodiversité, issu des engagements du Grenelle de l’environnement, réunit autour de l’AFB les acteurs et les parties prenantes de la biodiversité pour identifier les enjeux prioritaires et construire avec la communauté scientifique des indicateurs de suivi pertinents.
Le site www.naturefrance.fr sera refondu fin 2019.

Les cartes

La carte est une forme spécifique de représentation de la donnée. Elle peut-être statique, interactive ou dynamique.

Certains services rendus par les SI dont l’AFB a la charge le sont sous la forme d’outils cartographiques (exemple : Cartograph’, outil du SIE donne accès à des cartes interactives et dynamiques dans le domaine de l’eau).

L’AFB étudie la mise en place d’une cartothèque rassemblant l’historique des cartes réalisées dans le domaine de l’eau, des milieux marins et de la biodiversité au sein des différentes entités qui la constituent (ex-Onema, ex-Aten, ex-PNF et ex-AAMP), toutes les nouvelles cartes produites depuis le 1er janvier 2017 (date de création de l’AFB) et intégrant à terme les productions cartographiques des parcs nationaux français.