Police de l'environnement

L'amélioration de l'efficacité de la police de l'environnement est l'une des priorités du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour répondre à cette mission, de nombreux agents et fonctionnaires disposent de certains pouvoirs de police judiciaire leur permettant de constater les infractions au code de l'environnement et de les relever dans un procès-verbal. Ils sont commissionnés et assermentés.

Les inspecteurs de l'environnement exercent la police administrative et des missions de contrôles.

Quels sont les postes qui comprennent des missions de police ?

  • Agents techniques et techniciens de l'environnement ;
  • agents et conservateurs des réserves naturelles ;
  • gardes du littoral ;
  • agents commissionnés et assermentés de collectivités territoriales ;
  • gardes champêtres ...

En savoir plus sur : les agents techniques et techniciens de l'environnement.

Quel métier ?

La police de la nature combine 2 composantes :

  • le métier de garde nature (cf. fiche métier) comprenant des missions de garderie mais également selon les structures d'information auprès du public et de suivis scientifiques ;
  • et la fonction "police de l'environnement" (cf. fiche fonction) incluant la police de la nature et la police de l'eau, spécifique aux agents assermentés ou inspecteurs de l'environnement.

La Police de l'Environnement et l'AFB

En savoir plus sur :