Les bénéfices liés à la protection des eaux souterraines : pourquoi et comment leur donner une valeur monétaire ? n°31

Données du document
Auteur(s)
Cécile Hérivaux
Julien Gauthey
Structure(s) autrice(s)
Agence française pour la biodiversité - AFB
BRGM
Éditeur(s)
Agence française pour la biodiversité - AFB
Collection
Comprendre pour agir
Date d'édition
Type
Ouvrage
Note / fiche technique (dont Rex)
Nombre de pages
72
Contenu

Les gestionnaires des milieux aquatiques ont parfois des difficultés à porter les actions de protection des eaux souterraines (préservation et/ou reconquête du bon état) auprès des décideurs et des populations. Cette publication montre que les évaluations économiques des bénéfices associés à ces actions de préservation peuvent constituer d’intéressants outils de dialogue pour étudier et mettre en avant les conséquences positives d’une amélioration de l’état des eaux souterraines.

Pour certains, d'autres enjeux comme le développement économique de territoires ou des filières, la création d'emplois ou encore la rationalisation des dépenses publiques, tendent à reléguer au second plan la nécessité de préserver nos ressources et notre patrimoine naturel. Par rapport à d'autres thématiques environnementales, la méconnaissance du fonctionnement des eaux souterraines et des services qu'elles rendent à la société et l'invisibilité relative de leur dégradation ne facilitent pas la sensibilisation et la mobilisation des acteurs.

Dans cette publication, il est montré que les évaluations économiques des bénéfices associés aux actions de préservation des eaux souterraines peuvent aider les gestionnaires à communiquer et à convaincre de l'intérêt de les mettre en oeuvre. Les évaluations économiques ont vocation à accompagner d'autres types de démarches visant à mettre en visibilité l'importance d'eaux souterraines en bon état pour la société ou les territoires. Ces évaluations sont envisagées comme des outils au service des gestionnaires dans un cadre stratégique. Elles doivent les aider à informer, sensibiliser, mobiliser, convaincre et ainsi obtenir des décisions favorables à la préservation de ces ressources.

En résumé

À travers différentes études de cas, il s'agit de répondre aux besoins exprimés par différents gestionnaires de légitimer les actions de préservation des eaux souterraines dans le langage de l'économie.

  • Le chapitre A précise brièvement le cadre conceptuel de l’économie de l’environnement, ce qu’on entend par évaluation des bénéfices associés à la protection des eaux souterraines, et la place de ces évaluations aujourd’hui dans la prise de décision publique.
  • Dans le chapitre B, les bénéfices évalués renvoient aux économies que réaliseraient les services d'eau potable et les consommateurs d'eau potable dépendant de la nappe d'Alsace, grâce aux actions de reconquête de la qualité de la nappe.
  • Dans le chapitre C, les bénéfices renvoient au bien-être supplémentaire que retireraient les populations locales d'une reconquête de la qualité de la nappe alluviale de la Meuse, d'une part en tant qu'usagers potentiels de l'eau de cette nappe dans le futur et d'autre part en tant que citoyens préoccupés par la qualité des eaux souterraines indépendamment de leur propre usage.
  • Le chapitre D montre que certaines actions de préservation des eaux souterraines, comme la zone de sauvegarde pour le futur de la Sainte-Baume (83), génèrent des bénéfices pour différents acteurs grâce à leurs effets sur les écosystèmes de surface et les services qu'ils rendent.
Périmètre du document
Emprise géographique
Internationale
Régions
France et autres pays
ISBN web
978-2-37785-054-9
ISBN print
978-2-37785-055-6
Langue
Français
Cadre réglementaire
Directive cadre sur l'eau (DCE)
Milieux
Milieux aquatiques continentaux
Milieux souterrains
Domaines d'action
Gestion des habitats et espèces
Données et connaissances
Stratégie et planification
Communication et sensibilisation
Recherche et développement
Activités
Aménagement du territoire et urbanisme
Politique & gouvernance