Site français

Gestion de la ressource en eau et changement climatique / Priorités d'action 2019-2023

L’objectif des travaux financés par l’AFB sur ce thème est de contribuer à la mise en place d’une gestion équilibrée de la ressource en eau, adaptée à chaque territoire. Il s’agit de rendre le niveau des prélèvements des différents usages compatibles avec le bon fonctionnement des milieux aquatiques, sur l’ensemble du cycle hydrologique (en étiage et en hautes eaux), en prenant notamment en compte les adaptations nécessaires au changement climatique.

Le premier axe porte sur la connaissance de la ressource en eau disponible, le deuxième sur les usages préleveurs et leurs impacts sur les milieux. Le troisième vise à apporter des éléments pour concilier usages et ressource disponible dans une gestion équilibrée.

Feuille de route Recherche, développement et innovation / Référente : Claire Magand

Consulter les ressources sur la page Gestion quantitative de la ressource en eau

I. Connaître la ressource et produire des données utiles à la gestion

1.1 Produire des données hydrologiques et des modèles utiles à la gestion

  • Développer des outils pour la prévision des débits d'étiage (suite des projets Premhyce et LoiEau)
  • Développer des outils pour la prévision du niveau des nappes (suite du projet AquiFR)
  • Proposer des méthodes pour la reconstitution des débits naturels
  • Évaluer les QMNA5 influencés en sites non jaugés (demande formulée à l’échelle des masses d’eau pour le calcul de certains indicateurs des Sdage)

1.2 Améliorer la connaissance du fonctionnement des cours d’eau et des nappes

  • Quantifier le rôle des zones humides dans le soutien des débits d’étiage

1.3 Évaluer l’impact du changement climatique sur la ressource

  • Actualiser les simulations de l’impact du changement climatique sur l’hydrologie de surface et des nappes, à l’horizon 2070 (ReExplore 2070)
  • Fournir aux gestionnaires (plateforme web) des éléments pour contextualiser les étiages observés avec des chroniques reconstituées large échelle (depuis 1871 et sur plus de 600 bassins)

II. Connaître les usages et leurs impacts sur les milieux

2.1 Prélèvements

  • Évaluer les apports de la télédétection pour identifier les surfaces irriguées

2.2 Impacts des prélèvements sur le fonctionnement des milieux aquatiques

Objectif : améliorer la connaissance de l’impact des usages préleveurs (agriculture, AEP, industries, hydroélectricité, …) à l’étiage et en hautes eaux.

  • Évaluer l’impact des prélèvements en hautes eaux sur le fonctionnement des milieux
  • Évaluer l’impact des prélèvements en eaux souterraines sur le fonctionnement des zones humides
  • Évaluer les apports de la télédétection pour identifier les surfaces irriguées

2.3 Impact cumulé des retenues

  • Produire une version consolidée du rapport méthodologique pour l’évaluation de l’impact cumulé des retenues (appel à projets)
  • Tester la sensibilité de différentes formules de calcul de l'évaporation des retenues
  • Évaluer les apports de la télédétection pour la caractérisation des retenues
  • Appuyer la mise en place d’une base de données nationale des retenues

2.4 Évolution des usages et de leurs impacts avec le changement climatique

  • Connaître l’évolution des besoins en eau des usages avec le changement climatique
  • Développer des modèles de prévision de l'évolution de la température des cours d'eau
  • Améliorer la connaissance de l’effet des altérations hydrologiques des cours d’eau intermittents sur la biodiversité

III. Accompagner les territoires dans la mise en place d'une gestion équilibrée

3.1 Renforcer la prise en compte de la biologie dans la définition des objectifs de gestion

  • Développer un outil  modélisant l'évolution des habitats aquatiques en fonction du débit (Suite projet Habby)
  • Rédiger un guide national pour la détermination des régimes écologiques

 3.2 Accompagner l’élaboration de plans de gestion ou de programmes d’actions pour le retour à l’équilibre

  • Proposer une méthode de diagnostic territorial sociologique des enjeux et des acteurs (lien avec la thématique sciences humaines et sociales)
  • Faire un état des lieux des démarches participatives et recommandations acteurs (lien avec la thématique sciences humaines et sociales)

3.3 Réduire les prélèvements pour s'adapter à la ressource disponible

  • Favoriser les pratiques agroécologiques pour réduire la pression d'irrigation (Lien avec le thème Agriculture et protection des milieux)
  • Accompagner les économies d’eau pour l'alimentation en eau potable (réduction des fuites)
  • Appuyer les Dreal dans la gestion des dossiers d’autorisation de forages et pompages en eau souterraine

3.4 Améliorer la capacité de rétention de l’eau dans les aquifères

  • Quantifier les effets des aménagements d'hydraulique douce (haies, fascines, bandes boisées, …) sur les écoulements en crue et à l'étiage

3.5 Prendre en compte le changement climatique dans la gestion

  • Étudier la prise en compte des incertitudes dans les décisions (suite action en cours)