Comprendre les milieux estuariens pour mieux les préserver

Soumis à l'influence du fleuve d'une part et de la marée d'autre part, les estuaires possèdent des caractéristiques morphologiques et hydrologiques très variables selon la dominance de l'un ou l'autre de ces forçages naturels, impliquant un fonctionnement écologique spécifique.
Ces milieux très productifs jouent un rôle essentiel dans le cycle de vie de nombreuses espèces, dont les poissons migrateurs. Ces écosystèmes constituent également des territoires à forts enjeux stratégiques pour le secteur économique (activités portuaires et industrielles, agriculture, transport, pêche professionnelle) et les implantations urbaines.
Le développement des activités humaines autour d'un fleuve peut engendrer des perturbations qui menacent la qualité écologique et chimique des estuaires et par conséquent, le fonctionnement global de ces écosystèmes.


 1  Connaître

Connaissances générales, scientifiques et caractéristiques physiques

     

 2  Gérer

Outils pour une meilleure compréhension et gestion des estuaires

Qu'est-ce qu'un estuaire ?
Découvrir les estuaires de la façade Mer du Nord/Manche/Atlantique

 

Évaluation de la qualité écologique, outils en réponse à la DCE
Restauration écologique des estuaires


 

La Coordination de la recherche et des études inter-estuaires mise en place par l'Agence française pour la biodiversité et ses principaux partenaires, réunit des acteurs des estuaires (scientifiques, techniques, institutionnels et gestionnaires) autour de problématiques communes. Son rôle est de développer la connaissance, contribuer à la mise en œuvre des directives européennes (DCE, DHFF, DCSMM...) et aider à la gestion de ces milieux (développement d'outils, transferts des connaissances), par le biais de travaux de recherche appliquée soutenus par l’AFB.
Le ministère en charge de la biodiversité affirme l'importance de cette recherche appliquée dans les suites données au programme Liteau (Pour un développement équilibré des espaces littoraux et maritimes, CGDD, mai 2018).